LA VOIX DU NORD
Samedi 2 mars 2002  - Lomme (59)

Morallès, sacrée Famille

Ça commence par un air joyeux d’accordéon, les cabrioles d’une acrobate, les exploits d’un jongleur, et les encouragements du public. Par l’entremise de leur chef de famille, à la fois maître de cérémonie et chef d’orchestre, les Morallès mettent le feu à la piste et à leur chapiteau à grands éclats de rire, d’accordéon et de tours de passe-passe.

Puis, d’un coup, la lumière se tamise. Le public lève les yeux et retient son souffle. En l’air, sur un fil tendu, une équilibriste traverse la piste. Applaudissements. Et la musique repart de plus belle. Les numéros se succèdent. Epoustouflant, le jonglage à huit mains. Impressionnant, le triple trapèze grand ballant. Hilarant, le chien acrobate ou la poule parlante.

Les numéros sont autant de saynètes reliées entre elles par les gaffes, parfois potaches, d’un clown maladroit ou par les airs d’une musique entraînante. Les huit Morallès déploient, ainsi, une panoplie de techniques ancestrales, en y incorporant des disciplines différentes, comme la danse ou le théâtre. Ce qui les place à mi-chemin entre tradition et nouveau cirque.

Fabien ELOIRE

Fermer cettte fenêtre