LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE - OUEST
Samedi 10 Novembre 2001 - Bourges (18)

Un art de famille

Quand le cirque se mêle au théâtre, quand l’humour s’adjoint la musique, alors ne cherchez pas : vous êtes sous le chapiteau de la Famille Morallès.

Depuis mercredi, et jusqu’à dimanche, place Séraucourt, ces artistes au talent gros comme un cœur, enflamment Bourges à grand coup d’ironie et de clins d’œil à la vie. D’Ernesto, le patriarche musicien, à Carmen, l’acrobate, en passant par Carlotta, la dresseuse ou Gaston, le trublion, ce sont de magnifiques numéros de cirque traditionnel qui sont au menu, relevés au passage par un décor intimiste.

On rit quand l’oncle Gino fait son show avec ses Ginettes, ou quand Gaston fait parler une poule, la seule qui le comprend. On rêve quand le beau Julio jongle en charmant ou quand Lola danse le long d’une corde, tandis que le petit Max singe un gorille plus vrai que nature.

Les quelque 400 spectateurs qui étaient présents tous les jours de la semaine ne sont pas prêts d’oublier cet immense éclat de bonheur, de sensibilité et d’émotion. La Famille Morallès, depuis mercredi, c’est maintenant un peu celle de tous les Berruyers…

Christophe GERVAIS

Fermer cettte fenêtre