LE MAINE
Dimanche 9 juillet 2000 - La Flèche (72)

La famille Morallès enflamme le Festival

Si la température était fraiche dans les rues de la cité, à l’intérieur du chapiteau de la famille Morallès, c’était plutôt la grosse chaleur avec leur « Nuit Gitane ». Sur un rythme effréné digne des films d’Emir Kusturica, les dix membres de cette famille gitane, ont su emporter le public dans leur délire et leur imaginaire tzigane. En une heure, nous assitons à tous les clichés autour des gitans, des personnages stéréotypés… et finalement à la démystification de cet univers. Ce spectacle original n’est pas la représentation du cirque classique tel que nous pouvons l’imaginer. C’est du cirque bien sûr, mais autrement. Et pourtant tout ce petit monde bénéficie de l’héritage laissé par le patriarche des Morallès qui fit du cirque traditionnel de 1971 à 1983. La compagnie actuelle a choisi une orientation plus moderne, plus folle et plus spectaculaire. Epoustouflant.

Fermer cettte fenêtre