la famille Moralles

 


Notre Histoire en quelques lignes...

    Le Cirque Morallès voit le jour en 1971..
    Issu d’une famille nombreuse n’ayant aucun rapport avec le cirque, Christian Mugica choisit de devenir artiste de cirque .
    Après avoir pratiqué la gymnastique et être passé par différentes activités (facteur, charpentier métallique, etc …), il entraîne sa femme Monique dans son aventure, et tous deux deviennent artistes de Cirque.

    Tout d’abord de 1960 à 1966 dans des salles de cinéma et kermesses de village, puis de 1966 à 1970 ils deviennent professionnels et travaillent dans différents petits Cirques. Leurs disciplines étaient : équilibre sur chaises, lancement de couteaux et jonglerie. 

    En 1971, ils décident de créer leur propre enseigne, « Le Cirque Morallès ». Un Cirque familial, un Cirque où qualité et respect du public sont les priorités .


    1971

    1972

    1977

    Les Morallès  sillonnent les routes de France en pratiquant (dans le jargon du métier)  « la ville d’un jour », mais travaillent également dès 1974 en collaboration avec des M.J.C., la Fédération des Oeuvres Laïques, plusieurs services d’action culturelle sur tout le territoire français etc… Le Cirque commence à devenir un spectacle culturel .

    Le succès auprès du public de ce cirque à échelle humaine, ne fait que croître jusqu’en 1983.

    Naturellement, nous les enfants (Sylvie, Carole, Didier et Julien) vivons pleinement cette épopée circassienne.



    1983 verra la fin du Cirque Morallès (pour des raisons de gestion difficile et de charges diverses trop lourdes à assumer).

     


    Moncuq 1997

    En 1997, nous les quatre enfants Mugica, les enfants de Sylvie, ainsi que nos conjoints Bernard, Claude et Hélène, tous trois arrivant d’autres horizons tels que la musique ou le centre national des arts du cirque, après avoir pratiqué notre art dans différentes compagnies de Cirque (et autres), décidons de nous retrouver pour créer un spectacle : « Nuit Gitane ».

     Ce spectacle illustre une famille de voleurs de poules, avec ses petits (voire grands) coups de goualante, mélangeant humour sarcastique, franche rigolade et prouesses techniques, avec un rythme effréné, sur des musiques vivantes, à consonnances tziganes; comme un reflet de France profonde !
     


Une nouvelle compagnie est née : « La Famille Morallès » ; Un Cirque dit « Autrement » . Dans une période où  l’on attribue une étiquette au cirque, La  Famille Morallès se situe entre le Cirque de tradition (par son expérience passée, son esprit de famille, et aussi par le respect de celle-ci)  et le Cirque de création ou moderne (par son ouverture vers d’autres formes d’arts, notamment le jeu d’acteur, l’intégration musicale etc…).

 
 

En 2001, nous continuons notre voyage ensemble en créant un nouveau spectacle :
« On Choisit Pas Sa Famille »
Contrairement au précédent spectacle, nous avons fait appel à un metteur en scène (ou plutôt en piste), Lolo ( Cie.  « Les Cousins »), afin  de peaufiner le travail d’acteur  et de mettre en piste une nouvelle saga familiale intégrant de nouvelles techniques de cirque .

 

    Printemps 2006, la famille s’agrandit avec de nouveaux artistes pour créer un Spectacle Circovocal « Michto ».

    Mis en scène pas Serge Dangleterre, ce spectacle ressemble à un beau capharnaüm alliant disciplines de cirque et chansons, le tout interprété par des artistes « poly instrumentistes »

    Avec ses allures tonitruantes, ce spectacle offre une alternative circassienne à la fois magnifique, poétique et drôle. Ici les princes sont charmeurs, les fées volent vraiment et leur voix est plus cristalline et plus envoûtante que dans le meilleur des songes.